Tome n° 8 de la collection Elec
L'obituaire du Saint-Mont (1406) Marie-José Gasse-Grandjean
fol. 17. JUNIUS 10-14 Imprimer

[10 juin] g. IIII idus. Obiit. Memoire de faire et celebrer un service solennei des trespasseis es quartemps de la Penthecoste, pour nous Signours Dus de Lorrainne, ensi comme il est escript devant es aultres quartemps de Quarasme.
Missa conventualis celebratur pro serenissimis principibus nostris Lotharingiæ ducibus, maxime pro ducibus Symone, Matthæo, Friderico, et Carolo tertio340 qui hanc ecclesiam multis donis auxerunt et privilegiis dotarunt. Dicuntur vigiliæ.

[11 juin] A. III idus. Obiit. Barnabe apostoli. 1679, monsigneur Jacques de Fieux341, éveque de Toul, arriva au Saint Mont a la giste avec toute sa suitte. Le lendemain, il y celebra la sainte messe, et ne fit aucun acte de juridiction. Obiit Parisiis mense martio 1687 ipse dominus episcopus Tullensis.

[12 juin] b. II idus. Obiit Bernequin de Parroies342 qui fut prevost sainct Pierre, l’an mil CCCLXX, duquel nos tenons XX pieces de meis qu’il avoit acquestei, seans defuer la ville de Romarimont, ou leu c’om dit en Bodel. Pour laquelle chose nos devons faire et celebrer l’anniversaire du dit Bernequin II fois en l’an, c’est assavoir le londemain de feste Barnabe apostole, et le londemain de feste saincte Lucie virge.
O[biit] Parisia de Capella, M°CCC°LXXX°, que acquisivit unam missam in ista ecclesia.

[13 juin] c. Idus. Obiit.

[14 juin] d. XVIII kl. julii. Obiit.

Notes

340. Charles III fut duc de Lorraine entre 1545 et 1608. Il est difficile d’identifier précisément les autres souverains car leurs noms furent portés à plusieurs reprises.

341. Jacques de Fieux fut évêque de Toul entre 1676 et 1687.

342. Parroy, Meurthe-et-Moselle, arr. Lunéville, cant. Arracourt. Plusieurs membres de cette famille furent chanoines ou chanoinesses de Remiremont et occupèrent des charges importantes. Alix devint abbesse (1453-1474), Burnequin, Jean et Albert se succédèrent comme prévôt Saint-Pierre. Burnequin était le fils cadet de Ferry Ier de Parroye, sire de Taintrux et de Haudonviller et de N[...] d’Offroicourt. Il fut très jeune chanoine de Saint-Dié, puis chantre vers 1342. A cette date, il acquiert la maison forte de Saint-Léonard. On peut le suivre alors dans de nombreux actes comme prévôt Saint-Pierre, il est par exemple l’un des seigneurs lorrains engagés à surveiller la construction des fortifications de Remiremont en 1366. Il mourut le 14 décembre 1369, il fut inhumé dans la collégiale de Saint-Dié où sa pierre tombale est toujours visible (Voir Georges POULL, « Les sires de Parroye », in Cahiers d’Histoire et de généalogie, 6 (1972), p. 50). Dans l’Obituaire on célèbre l’anniversaire de ce personnage important deux fois dans l’année (memoire de l’anniversaire Burnequins de Parroie qui fuit prevost sainct Pierre, au lundemain de feste saincte Lucie virge (OSM 14 déc.) comme on le fait pour les ducs de Lorraine et quelques rares donateurs.