Tome n° 8 de la collection Elec
L'obituaire du Saint-Mont (1406) Marie-José Gasse-Grandjean
fol. 7 v° MARCIUS 7-11 Imprimer

[07 mars] c. Nonas.

[08 mars] d. VIII idus. Obiit "die 7a martii 1648", Lutetiæ parisiorum illustrissima ac serenissima princepsCatharina a Lotharingia163 dignissima ac meritissima insignis abbatiæ Sancti Petri Romaricomontis abbatissa, monasticæ reformationis et observantiæ regularis piissima ac ferventissima zelatrix, hujusce Sancti Montis c’nobii devotissima ac munificentissima benefactrix, in eoque benedictini ordinis prioris et antiqui possessoris restauratrix circa annum 1620, cujus corpus inde translatum, sepultum est Nanceii164 in monasterio monialium ejusdem ordinis ibidem ab ipsa magnifice constructo.

[09 mars] e. VII idus. Obiit "die [...] 167[.]", etiam Parisiis illustrissima princepsMargareta a Lotharingia ducissa aurelianensis165 prædictæ principis Catharinæ amantissima neptis et antea in abbatia Romaricensi coadjutrix hujus quoque monasterii insignis benefactrix, quarum principum memoria in benedictione ac veneratione hic semper erit.

[10 mars] f. VI idus. Obiit dominus Johannes dictus Vicarius de Miricuria166, canonicus hujus locianno Domini M°CCCC°XXVI, in die festi patris nostri Augustini episcopi, XXVIII augusti.

[11 mars] g. V idus. Obiit.

Notes

163. Catherine de Lorraine (1573-1648), fille du duc Charles III, fut apprébendée à Remiremont. Elle y devint coadjutrice en 1609, abbesse en 1611 et tenta d’y réformer la règle bénédictine contre l’hostilité générale. Elle mourut à Paris chez sa nièce la duchesse d’Orléans et fut inhumée à Nancy dans l’église du couvent des Dames du Sacrement qu’elle avait fondé (voir Georges POULL, La Maison ducale de Lorraine, devenue la Maison impériale et royale d’Autriche, de Hongrie et de Bohême, Nancy, 1991, p. 219).

164. Nancy, Meurthe-et-Moselle, ch.-l. dép.

165. Marguerite de Lorraine (1615-1672), dame nièce de Catherine de Lorraine devint coadjuatrice de cette abbesse de Remiremont en 1625 (voir Georges POULL, La Maison ducale de Lorraine, devenue la Maison impériale et royale d’Autriche, de Hongrie et de Bohême, Nancy, 1991, p. 228-229).

166. Mirecourt, Vosges, arr. Neufchâteau, ch.-l. cant. Ce personnage semble avoir été un bienfaiteur du prieuré à plusieurs reprises : pour plusours bienffais, services, almosnes et courtoisies que nous avons receu de li en temp passei et entendons encor recevoir précise l’acte de donation en 1424 (acte 9).