Tome n° 8 de la collection Elec
L'obituaire du Saint-Mont (1406) Marie-José Gasse-Grandjean
fol. 6 v° FEBRUARIUS 25-MARCIUS 1 Imprimer

[25 février] g. V kl. Obiit.
’O[biit] dominus Petrus Vituli118 de Spinalo, Margareta soror ejus, Valentia mater eorum. Item Johannes Vituli, et Maria conjuges. Require assignationem, III° nonas martii +. ’
Ce sunt les privileges, franchises, exemptions, graces, liberteis, et donations, de anciennetei et de novel, faictes ai nostre eccleise de Rombech, de part nos chiers Signours Dus de Loirainne119, pour lesquels nos sumes tenui chascun an de faire et celebrer les anniversaires et services. Primo O[biit] Symon120 dus de Loherainne pour le remeide de som aimme, et pour som anniversaire faire et celebrer chascun an, ait donei et concedei franchement et liberalment ai nostre eccleise de Rombech, et maisom, nostre usuaire en bois, et en eaues pour toutes necessiteis, sen faire vendaige ai aultrui, a possider a tousjors perpetuelment. Ceu fut fait et donei ai Romarimont, en l’an de nostre Signour MCC et quatre, le VIIme jor du mois de mart.
O[biit] Matheus122 Dus de Loherainne ait volui estre mis, recehu, et retenui en sa protection, deffense, et salve guarde, la maisom, les persones, et tous les biens appartenens ai nostre eccleise de Rombech, por le mettre et tenir en paix envers tous, ensi comme la sue chose propre. Et pour tant il mande au prevost d’Arches123, et ai /

[26 février] A. IIII kl. Obiit. / ses aultres baillis, et officious, que toute occasion arrier mise guardient et deffendient fiaublement de pertubation envers tous, et que nulle moleste soit faicte par eols, ne par aultrui, aus persones, maisom, ne au biens quelcunques appartenens a nostre dicte ecclise, et que il guardient fermement som commandement ensi que li maistre de nostre ecclise et maisom, ne soit presseis ou contrains par lor deffault, de recorre ai nostre dit Signour et guardien. Ceu fut fait et donei en l’an nostre Signor MCC trantedous.
Item ait encor li dis Signours Matheus dus de Loherainne donei a nostre eccleise por le remeide de som aimme et de ses ancessours, le prei c’om dit Le Brul, seant desou nostre montaingne, entre Senevat124 et Saint Esteinne125. Ce fut fait et donei ai Romarimont, en l’an de grace nostre Signor MCC et trante, ou mois de mars.
O[biit]Ferris126 Dus de Loirainne ait donei a nostre eccleise de Rombech por l’anniversaires de lui, et de ses ancessors, et une messe de Nostre Dame127 le sambedi, un prei c’om dit le prei de La Sort, et toutes les appartenances d’icelui prei /

[27 février] b. III kl. Obiit. / seant ou parroche de Ramonchamp128, endroit la ville du Tillet129, outre l’eaue de Muselle130. Ceu fut fait et donei, en l’an de grace nostre Signor MCC quatrevint et XIX, ou mois de decembre, le sambedi devant Noel.
O[biit]Jehans131 Dus de Loherainne ait affranchiei et exemptei a tousjors maix nostre eccleise et maisoms, de non recepvre, ne haubergier ses brachoniers132 avec lors chiens, maix ait commandei et deffendu a ses brachoniers de presens, et a ceauls qui seront ou temps ai advenir, avec lors chiens de Wides, que de cy en avant nostre dicte eccleise, et maisons, ne weullient plus occupei, perturbei, ne molestei, aifin que nos soiens plus tenui de prier Deu por le dit signor Jehan. Ceu fuit fait et donei l’an mil CCC quatrevint et oct, le XXIIIme jour du mois d’apvril.
’Haec tota pagina comittitur in 4m idus junii’.

[28 février] c. II kl. Obiit Charles133 Dus de Loirainne, tous les privileiges, liberteis, franchises, graces, et donations faites, et donees a nostre eccleise de Rombech, par les devantdis Signors Dus de Loirainne ses predecessours, ait loer, aggreer, consentir, ratiffier et confermer perpetuelment, sen revosquer, ne rappeller a nunls jors maix. Et encor est assavoir, que li dis Signours Charles, pour l’aimme de lui, et de som peire le duc Jehan, ait affranchir nostre maisom, nos granges134, et guagnaiges, que nos tenons et possidons au present, et nos propres et especials servans es dictes maisons, de graixes et de cherroy135. Et ait encor volui et ottroier que nos, et nos successours, et nos propres et especials servans demourans en nos propres maisons et waingnaiges pooons chassier, et panre bestes salvaiges, sen ceu que nos soiens desormaix tenui de faire relevance de la traice, ne du quartier des dictes bestes salvaiges que nos panrons, aus officious de la Chaistellerie d’Arches136. Et pour cause de toutes ces choses dessus escriptes, Nous, priour, et /

[01 mars] d. Kl. marcii. Obiit. /convent de l’accleise de Rombech, sumes tenus de faire et celebrer per nos, et par nos successours, chascun an, quatres services solenneis, aus quatres Quartemps de l’an. C’est assavoir vigiles haultes, et messes de Requiem, pour les traspasseis, pour l’aimme du dit Signour Charle, de som pere le duc Jehans, de ses predecessours dus de Loirainne, de ses parens, amis, et bienfactours. Ceu fuit fait, donei et confermei ai Nancey137, par lettres patentes, saellees de som grant seel, en signe de veritei, en l’an de grace nostre Signor courrent mil quatrecens et cinq, le vint cinquieme jor du mois d’apvril.

Notes

118. Cette courte notice marginale renvoie au moyen d’une croix potencée à un obit inscrit le 5 mars. La place semble avoir manqué sur cette page bien remplie. Petrus Vituli (Pierre Lou Veilz ou Pierre Lovel ) apparaît à quatre reprises dans l’Obituaire. Il a fondé un obit en associant sa s’ur et sa mère. Il a fondé seul un second obit (OSM 25 déc.). Chaque fois, il a donné un cens assigné sur des maisons d'Epinal. Il est qualifié de sire. D’autres membres de sa famille firent une fondation qui se trouve enregistrée à la suite.

119. Le Saint-Mont a bénéficié de la bienveillance des ducs lorrains. Les ducs de Lorraine ont accordé leur protection, divers privilèges et dons (prés, us de bois, droit de chasse...). Les chanoines du Saint-Mont ont rappelé ces libéralités dans leur obituaire et inscrit aux quatre-temps de l’année (Carême, Pentecôte, septembre et décembre) quatre services solennels avec vigiles et messe de Requiem pour honorer la mémoire de leurs ducs. La confirmation en 1405 par Charles II de tous les privilèges antérieurs précède de peu l’ouverture de l’obituaire, elle a été reprise dans une longue notice récapitulative inscrite sur cinq jours (25 févr. - 1er mars).

120. Simon II, duc de Lorraine (1176-1206). La donation conservée aux Archives départementales des Vosges (VII H 2) a servi sans aucun doute à la rédaction de cette notice qui reprend malencontreusement le mot primo transcrit sur le parchemin pour pridie nonas, et date l’acte des nones, soit le 7 mars au lieu du 6.

122. Mathieu II, duc de Lorraine (1220-1251). Cette charte ne figure pas dans le catalogue des actes de ce souverain dressé par Le Mercier de Morrière.

123. Arches, Vosges, arr. et cant. Epinal. Selon Georges Poull, cette indication est une des premières mentions d’un prévôt à Arches.

124. Xennois, Vosges, arr. Epinal, cant. Remiremont, hameau de la cne de Saint-Etienne-lès-Remiremont. Le prieuré du Saint-Mont possédait des terres à Xennois (1514 ; ADV, VII H 35).

125. Saint-Etienne-lès-Remiremont, Vosges, arr. Epinal, cant. Remiremont.

126. Ferry III, duc de Lorraine (1251-1303). Cette charte ne figure pas dans le catalogue des actes de ce souverain dressé par Jean de Pange.

127. L’intercession de la Vierge Marie est recherchée par le duc de Lorraine (1219, 26 février) et Nicole de Stainville de Verzey (1676, 1683, 14-15 avril). C’est aussi le patronage de l’église paroissiale de Remiremont (le cimitiere Nostre Dame, 25 août).

128. Ramonchamp, Vosges, arr. Epinal, cant. Le Thillot.

129. Thillot (Le), Vosges, arr. Epinal, ch.-l. cant.

130. Moselle (La), rivière. Cet affluent du Rhin, naît à Bussang, passe à Saint-Maurice-sur-Moselle, au Thillot et à Ramonchamp avant de rejoindre Remiremont.

131. Jean Ier, duc de Lorraine (1346-1390).

132. Le braconier était le veneur ou valet de chiens qui conduisait les chiens de chasse appelés braques.

133. Charles II, duc de Lorraine (1390-1431).

134. Voir l’introduction

135. L’exemption concerne à la fois un impôt pesant sur les terres agricoles (graixes) et la corvée de transport due au seigneur (cherroy ou charrois).

136. Arches, Vosges, arr. et cant. Epinal.

137. Nancy, Meurthe-et-Moselle, ch.-l. dép.